COTISER À MON REER OU MON CÉLI ?

Vous êtes plusieurs à vous poser la question et vous ne devez pas attendre au début mars pour prendre votre décision. 

Lorsque j’analyse la situation de mes clients, plusieurs me posent la question. Je veux mettre de l’argent de coté pour ma retraite et j’aimerais savoir ou cotiser ?

Premièrement, vous devez savoir qu’une analyse de besoin financier fait par votre conseiller en sécurité financière pourrait vous permettre de voir votre situation actuelle et de projeter dans le temps vos besoins pour votre retraite et de déterminer votre choix entre les REER et le Céli.

Après avoir fait l’analyse de plusieurs clients, j’arrive souvent à la même conclusion pour les familles de la classe moyenne. Le Céli a une place de choix dans mes recommandations et j’aimerais vous fournir les éléments qui me permettent de favoriser le Céli.

Premièrement vous devez savoir que le REER et le FERR sont imposables à la retraite comparativement au Céli qui est libre d’impôt. 

Pourquoi le Céli ?

1- Libre d’impôts au retrait 

2- Disponible  comme compte d’urgence 

3- Disponible si votre situation fiscale fluctue comme un travailleur autonome car vous pourriez basculer une partie de vos Céli en REER pour profiter d’un remboursement d’impôt pour ensuite mettre votre remboursement dans votre Céli.

En conclusion, votre situation peut vous permettre de bien choisir entre le REER et le Céli. En cotisant dans votre Céli de façon périodique serait un choix logique et  permettre de financer vous -même un REER en février si votre analyse favorise le REER pour votre rapport d’impôt.

Une assurance pour un enfant, un don pour le Phare!

À l’achat d’une assurance pour enfant tel que maladie grave, accident et blessure un don de 5 $ sera remis à l’organisation le Phare.